Archives Catégorie,,en,Conditions Banques,,de,Preisklausel,,sl,SMS coûte-TAN,,de,Division civile de la Cour fédérale a,,de,que la clause de pré-formulée,,de,quel que soit le modèle de compte,,de,est inefficace en ce qui concerne les contrats sur les services de paiement entre un établissement de crédit et les consommateurs,,de,réalités,,de,le demandeur,,de,une association de consommateurs,,de,tourne avec l'injonction en vertu du §,,de,UKlaG contre celui utilisé par le défendeur Sparkassenpreis clause smsTAN,,de,Le demandeur allègue,,de,le défendeur utilisé dans leur prix planifier une clause qui se lit comme suit,,de,il croit,,de,cette clause est contraire §,,de,et prend les points de défendeur dans la revendication,,de,de ne pas leur utilisation à des clients privés,,de,Le défendeur ne nie pas,,de,d'utiliser une clause de prix pour smsTAN,,de,mais dénie,,de: Concurrence

Derjenige, der wettbewerbsrechtlichen Leistungsschutz in Anspruch nimmt, muss die wettbewerbliche Eigenart konkret begründen

une) Der Kläger, la concurrence pour une performance de protection du produit en availing,,de,doit être le produit et ses caractéristiques,,de,les raisons de son GenArt d'oeuf concurrentiel,,de,concrètement présent,,de,Pour cela, il peut utiliser des images,,de,pour autant que ceux-ci montrent clairement le produit en question et leurs caractéristiques,,de,En règle générale, le demandeur aura lieu,,de,soumettre au tribunal la fin exigeant haricot de protection produit,,de,Si le demandeur a fait ses preuves,,de,que les caractéristiques de son produit sont essentiellement appropriés,,de, muss zu dem Produkt und dessen Merkmalen, die seine wettbewerbliche Ei-genart begründen, konkret vortragen. Hierfür kann er sich Abbildungen bedienen, soweit diese die in Rede stehende Ware und deren Merkmale deutlich erkennen lassen. Im Regelfall wird der Kläger gehalten sein, dem Gericht das Schutz bean-spruchende Produkt vorzulegen.

b) Hat der Kläger nachgewiesen, dass die Merkmale seines Produkts grundsätzlich geeignet sind, d'établir une caractéristique concurrentielle,,de,le défendeur a des plans discours d'affirmation,,de,et la charge de la preuve,,de,En supposant position concurrentielle de GenArt d'œuf non seulement les ventes mineures du produit sous le dessin d'identification étranger contre,,de,En ce qui concerne le défendeur sur la mesure de l'étiquetage étranger ne peut pas réciter de sa propre expérience,,de,est pour le demandeur un fardeau secondaire,,de,entreprise Stand,,de,que le produit,,de,revendiquée pour la protection de la demanderesse,,de, ist der Beklagte für sei-ne Behauptung darlegungs- und beweispflichtig, der Annahme wettbewerblicher Ei-genart stehe der nicht nur geringfügige Vertrieb des Produkts unter fremder Kenn-zeichnung entgegen. Soweit der Beklagte zum Umfang der Fremdkennzeichnung nicht aus eigener Anschauung vortragen kann, obliegt dem Kläger eine sekundäre Darlegungslast.

c) Steht fest, dass das Produkt, für das der Kläger Schutz beansprucht, a été distribué non seulement mineures sous l'étiquetage étranger,,de,est le demandeur pour son discours d'affirmation,,de,à la marque étrangère a été reflète pas la marque du fabricant,,de,mais sans danger pour la marque caractéristique concurrentielle,,de,Handfugenpistole,,en,LG Düsseldorf,,de,juge Dr,,de,Löffler,,de,juge Dr,,de,le juge Feddersen et le juge Dr,,de,Marx,,en,Division civile du tribunal régional supérieur de Dusseldorf,,de,Kos tenpunkt et l'étendue d'annulation,,de, ist der Kläger für seine Behauptung darlegungs- und beweispflichtig, bei der Fremdmarke handele es sich nicht um eine Herstellermarke, sondern um eine für die wettbewerbliche Eigenart unschädliche Handelsmarke.

ARRÊT BGH I ZR 91/16 à partir de 16. Novembre 2017 – Handfugenpistole

UWG § 4 No.. 3 Continue reading Derjenige, der wettbewerbsrechtlichen Leistungsschutz in Anspruch nimmt, muss die wettbewerbliche Eigenart konkret begründen

Plus d'affaires sujets de droit:

la publicité télévisée peut satisfaire par référence aux obligations d'information sur le site web

1. Art. 7 Abs. 1 et 3 Directive 2005/29 / CE du Parlement européen et du Conseil de 11. Plus 2005 sur les pratiques commerciales déloyales des entreprises vers les consommateurs dans le marché intérieur et modifiant la directive 84/450 / CEE, Directives 97/7 / CE, 98/27/CE et 2002/65 / CE du Parlement européen et du Conseil et le règlement (EG) No.. 2006/2004 des Europäischen Parlaments und des Rates (Directive sur les pratiques commerciales déloyales) doit être interprété en, afin d'évaluer, si une pratique commerciale doit être considérée comme une omission trompeuse, le contexte, in dem diese Geschäftspraxis steht – u. une. les limites du support de communication utilisé pour cette pratique, la raison ce moyen de communication spatiale ou limitations temporelles et les mesures, le commerçant a pris, um den Verbrauchern die Information anderweitig zur Verfügung zu stellen –, est également à prendre en considération, si une telle exigence ne peut pas être expressément déduit du libellé de la législation concernée.

2. Art. 6 Abs. 1 directive 2005/29 doit être interprété en, qu'une pratique, qui consiste à, diviser le prix en plusieurs composantes et mettre en évidence l'un d'entre eux, est classé comme trompeuse, si elle est capable de, de transmettre au consommateur moyen de la fausse impression, qui lui est offert un prix favorable, et de l'attirer, prendre une décision commerciale, il ne serait pas prise autrement, qui est la juridiction de renvoi d'envisager de prendre en compte toutes les circonstances pertinentes de l'affaire au principal. Les contraintes de temps, où certains médias de communication tels que des publicités télévisées peuvent être soumis à, dürfen bei der Beurteilung des irreführenden Charakters am Maßstab von Art. 6 Abs. 1 dieser Richtlinie allerdings nicht berücksichtigt werden.

3. Art. 7 directive 2005/29 doit être interprété en, que dans les cas, où un commerçant a choisi, le prix d'un abonnement à assembler de manière, que le consommateur doit payer à la fois une redevance mensuelle ainsi qu'une redevance semestrielle, cette pratique doit être considérée comme une omission trompeuse, si la redevance mensuelle dans l'annonce est mise en évidence, mais tout à fait privé de la redevance semestrielle ou montré que sur une manière moins visible,, dans la mesure où une telle omission est à l'origine du consommateur à prendre une décision commerciale ou est susceptible de causer, il ne serait pas prise autrement, ce que la juridiction nationale, en tenant compte des limites propres au moyen de communication utilisé, la nature et les caractéristiques du produit et les autres mesures, l'opérateur a effectivement pris, afin de fournir aux consommateurs les informations essentielles sur le produit est disponible, doit être vérifié.

4. Art. 7 Abs. 4 directive 2005/29 doit être interprété en, qu'il contient une liste exhaustive des informations essentielles, qui doit être mentionné dans une invitation à acheter. l'évaluation, si le commerçant en particulier a besoin de l'information, en tenant compte de la nature et les caractéristiques du produit, mais aussi du milieu de communication utilisé pour l'invitation à l'achat et les informations complémentaires fournies, le cas échéant, par le commerçant dispose de suffisamment, à la juridiction nationale. Der Umstand, dass ein Gewerbetreibender in einer Aufforderung zum Kauf alle in Art. 7 Abs. 4 dieser Richtlinie aufgezählten Informationen bereitstellt, ne fait pas obstacle, que cette pratique commerciale est trompeuse dans le sens de l'art,,de,ou genre,,de,de la directive,,de,"Renvoi préjudiciel - Pratiques commerciales déloyales - Directive 2005/29 / CE - Art,,de,Ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l'article,,de,Responsabilité pour les écritures de tiers,,de,Abus d'un compte Facebook,,de,Affectation,,en,qu'une entreprise se souviendra des produits de ses canaux de distribution pour se conformer à une ordonnance de cesser et de s'abstenir.,,de,marques du fabricant,,de,caractéristiques du produit,,de,Les caractéristiques et la conception d'un produit ne conviennent généralement pas,,de,tirer des conclusions sur l'origine de son entreprise,,de,si le trafic en question est l'utilisateur final et que des produits identiques sont proposés sous différentes marques,,de,ZPO §,,hmn. 6 Abs. 1 oder Art. 7 Abs. 2 der Richtlinie eingestuft werden kann.

ARRÊT DE LA COUR (Cinquième chambre) 26. Octobre 2016

„Vorlage zur Vorabentscheidung – Unlautere Geschäftspraktiken –Richtlinie 2005/29/EG – Art. 6 et 7 - Publicité pour un abonnement de télévision par satellite - Prix de souscription, en plus de la redevance mensuelle une contribution semi-annuelle de la carte nécessaire pour décoder le programme comprend - frais mensuels, qui est non spécifié ou moins important que la taxe semi-annuelle - Tromper l'action - omission trompeuse - la mise en œuvre de la disposition d'une directive que dans les matériaux d'une loi nationale d'application et non dans le texte législatif lui-même "

Dans l'affaire C-611/14

betreffend ein Vorabentscheidungsersuchen nach Art. 267 AEUV, eingereicht Cour de Glostrup vom (Gericht Glostrup, Danemark) par décision du 1. Décembre 2014, renvoyée à la Cour 23. Décembre 2014, dans la procédure pénale contre

Canal Digital Denmark A / S

adopter Continue reading la publicité télévisée peut satisfaire par référence aux obligations d'information sur le site web

Plus d'affaires sujets de droit:

comportement retardateur Kartell déclenche un dommage antitrust de, mais doit être rempli kausaliter la raison et le montant

BGH aux exigences pour prouver un dommage cartel
Arrêt du 12. Juillet 2016 – KZR 25/14 - Lottoblock II

La Division des cartels de la Cour fédérale a traité avec elle, dans quelle mesure l'effet contraignant sur la détermination d'une infraction antitrust dans la procédure d'administration du cartel, si la compensation est demandée pour cette infraction plus tard, et quelles exigences doivent être mis à la détection d'un défaut.

Le demandeur, un courtier de loterie commerciale, exige que le défendeur, la société de loterie de Rhénanie du Nord-Westphalie, Dommages-intérêts pour une violation antitrust.

L'organisation de loteries est essentiellement réservé à l'Allemagne, les Lottogesell-syndicats des Etats, dont le loto allemand- et Toto Bloquer (DLTB) ont rejoint. Ab Avril 2005 essayé le demandeur avec divers partenaires, établir une médiation pour les participations dans des loteries d'État. Ces points de vente devraient être construits dans les magasins de vente au détail tels que les supermarchés ou les stations d'essence (“distribution terrestre”). Revenu a été atteint par le requérant de frais, le joueur et la commission des paiements de jeux de sociétés de loterie. Le Comité juridique de DLTB a appelé les sociétés de loterie sur, rejeter les ventes de la distribution terrestre des agents de jeux commerciaux. L'Office fédéral des cartels interdit alors DLTB et les sociétés de loterie de pays, une telle demande et la mise en œuvre de la décision de la commission juridique; cela était disponible à partir de par décision du Bundesgerichtshof 14. Août 2008 légalement confirmé (VOITURE 54/07, WUW / E DE-R 2408 - Lottoblock I; s. Communiqué de presse de la Cour fédérale No.. 155/2008 à partir de 14. Août 2008).

Le requérant demande une indemnité pour la perte de profit pour l'année 2006 à 2008. Elle fait valoir, en raison de la violation antitrust des sociétés de loterie, ils n'ont pas été en mesure de construire comme prévu le travail de placement et de développer.

La Cour d'appel, le défendeur au sujet de payer des dommages d'un montant de 11,5 Ma. € condamnés plus les intérêts. En appel par le défendeur la division du cartel de la Cour fédérale a annulé cette décision et renvoyé l'affaire devant la Cour d'appel. Continue reading comportement retardateur Kartell déclenche un dommage antitrust de, mais doit être rempli kausaliter la raison et le montant

Plus d'affaires sujets de droit:

Die Werbung mit Top-Preisen ist keine Werbung mit Höchstpreisen für Goldankauf und nicht wettbewerbswidrig

Oberlandesgericht Köln Urteil 6 Vous 173/14 à partir de 19.06.2015 – Goldankauf zu Toppreiseen/ Höchstpreisen

BGB § 339 S. 2,; UWG § 5

Die Berufung des Klägers gegen das am 14.10.2014 verkündete Urteil der 8. Zivilkammer des Landgerichts Aachen – 8 Le 130/14 – wird zurückgewiesen.
Die Kosten des Berufungsverfahrens werden dem Kläger auferlegt.
Das Urteil ist vorläufig vollstreckbar.
Die Revision wird nicht zugelassen.

1
G r ü n d e
2
Je.
3
Der Kläger macht gegen die Beklagte Vertragsstrafen-Ansprüche aus einer wettbewerbsrechtlichen Unterlassungsverpflichtungserklärung geltend.
4
Beide Parteien sind im Bereich des Goldankaufs tätig. Die Beklagte warb in der Vergangenheit mit der Aussage „Wir zahlen Höchstpreise für Ihren Goldschmuck“. Nach Abmahnung durch den Kläger gab sie unter dem 03.09.2013 eine strafbewehrte Unterlassungserklärung nach Hambuger Brauch ab, in der sie sich verpflichtete, es zu unterlassen mit Höchstpreisen für den Ankauf von Edelmetallen und Schmuck zu werben, wenn tatsächlich keine Höchstpreise gezahlt werden; der Kläger nahm die Erklärung am 04.09.2012 un.
5
In der Folgezeit warb die Beklagte in ihrem Ladengeschäft und im Internet mit „Goldankauf zu Top Preisen“. Der Kläger mahnte daraufhin die Beklagte erneut ab und forderte sie erfolglos zur Abgabe einer weiteren strafbewehrten Unterlassungserklärung auf, außerdem zur Zahlung von je 5.500,00 € Vertragsstrafe für zwei Verstöße.
6
Bezüglich des Unterlassungsbegehrens erwirkte der Kläger im September 2013 vor dem Landgericht Münster eine einstweilige Verfügung; auch im anschließenden Hauptsacheverfahren untersagte das Landgericht Münster mit Urteil vom 25.04.2014 (23 Le 123/13) der Beklagten, mit der Aussage „Goldankauf zu Top Preisen“ zu werben, wenn diese nicht zutrifft.
7
Wegen der ihrer Ansicht nach verwirkten Vertragsstrafe hat der Kläger das vorliegende Verfahren eingeleitet. Er hat gemeint, bei der Werbung „Goldankauf zu Top Preisen“ handele es sich um einen kerngleichen Verstoß zu der Werbung mit Höchstpreisen. In beiden Fällen gehe es um eine Spitzenstellungsbehauptung. Ein Spitzenpreis habe indes nicht vorgelegen.
8
Der Kläger hat beantragt,
9
Condamner la partie défenderesse, an ihn 11.000,00 € nebst Zinsen i.H.v. 5 Prozentpunkten über dem Basiszinssatz hieraus seit Rechtshängigkeit zu zahlen.
10
Die Beklagte hat beantragt,
11
die Klage abzuweisen.
12
Die Beklagte hat vorgetragen, die Werbung mit „Top Preisen“ stelle ein Weniger gegenüber der Alleinstellungs-/Spitzenstellungswerbung mit „Höchstpreisen“ dar. Bei der Werbung mit „Top Preisen“ handele es sich noch nicht einmal um eine Spitzengruppenwerbung. Diese Angabe, mit der nur eine gute Eigenschaft, nicht aber die beste gemeint sei, stelle vielmehr eine substanzlose Anpreisung ohne konkreten Tatsachengehalt dar. Keinesfalls werde damit in Anspruch genommen, die günstigsten Preise unter allen Anbietern zu haben, sondern allenfalls, zur Gruppe der günstigeren Anbieter zu gehören. Im Übrigen habe der Kläger nicht ausreichend dargelegt, dass ihre Preise im Raum Münster nicht zur Spitzengruppe im Bereich des Goldankaufs gehörten. Die vom Kläger geforderte Vertragsstrafe sei in jedem Fall nach Art und Umfang unangemessen und der Vortrag des Klägers zu den Bemessungskriterien unsubstantiiert.
13
Das Landgericht hat mit Urteil vom 14.10.2014, auf das wegen der weiteren Einzelheiten des Sach- und Streitstandes gemäß § 540 Abs. 1 Set 1 No.. 1 ZPO Bezug genommen wird, die Klage abgewiesen; wie bereits das Landgericht Münster im Verfahren 23 Le 123/13 mit Urteil vom 25.04.2014 ausgeführt habe, sei die Aussage „Top Preis“ nicht mit der Aussage „Höchstpreis“ gleichzusetzen.
14
Mit seiner Berufung hält der Kläger sein erstinstanzliches Begehren aufrecht. Die Begriffe „Top Preis“ und „Höchstpreis“ seien jeweils Synonyme für „Spitzenpreis“ und damit inhaltlich gleich. Zu berücksichtigen sei auch, dass beim Verkauf von Gold der Preis das einzige Anlockmittel sei.
15
Die Beklagte verteidigt die angefochtene Entscheidung. Das Landgericht habe zutreffend zwischen einer Allein-/Spitzenstellungswerbung und einer Spitzengruppenwerbung unterschieden. Die Bewerbung mit „Top Preisen“ besage gerade nicht, dass die höchsten Preise gezahlt würden.
16
II.
17
Die zulässige Berufung ist unbegründet. Der Kläger hat keinen Anspruch auf Zahlung einer Vertragsstrafe aus dem zwischen den Parteien am 03./04.09.2013 geschlossene strafbewehrte Unterlassungsvertrag als der hier allein in Betracht kommenden Anspruchsgrundlage.
18
1. Dem Wortlaut nach ist die Werbung mit „Top Preisen“ keine Werbung mit „Höchstpreisen“. Soweit die Unterlassungsverpflichtungserklärung nicht nur identische Verstöße, sondern auch alle im Kern gleichartigen Verletzungsformen umfasst, ist auf das Charakteristische der Verletzungshandlung abzustellen (VGL. BGH GRUR 1998, 483 – der M.-Markt packt aus, m.w.N.). Dieses liegt hier in der Angabe eines bestimmten Preisniveaus, wobei die Aussage „Top Preis“ ein niedrigeres Preisniveau beinhaltet als die Aussage „Spitzenpreis“. Die Werbung mit „Höchstpreisen“ ist rechtlich anders zu beurteilen als die Werbung mit „Top Preisen“, so dass der Kernbereich der Unterlassungsverpflichtungserklärung nicht berührt wird. Continue reading Die Werbung mit Top-Preisen ist keine Werbung mit Höchstpreisen für Goldankauf und nicht wettbewerbswidrig

Plus d'affaires sujets de droit:

Le nouveau SLK – Aucune obligation d'indiquer les émissions de CO2 ou la consommation d'un point de vue de la concurrence

une) “Modèle” au sens de § 5 Abs. 1 EnVKV de voitures sous § 2 No.. 15 Car EnVKV le nom commercial d'un véhicule, constitué de la marque d'usine, Type et, le cas échéant variante et la version d'une voiture de tourisme. Cela ne pas en conflit, que, conformément au § 2 No.. 6 EnVKV de voitures en relation avec l'article. 2 No.. 6 La directive 1999/94 / CE, puis, si un modèle sous plusieurs variantes et / ou versions sont résumées, ont une valeur pour les émissions de CO2 de ce modèle basé sur la variante ou la version dont les émissions de CO2 les plus hauts officiels indiquent dans ce groupe.

b) À l'annexe IV alinéa 3 La directive 1999/94 / CE prévoyait la fourniture, après quoi le carburant ne doit pas être spécifié, si elle est référencée dans la documentation promotionnelle seulement sur la marque, et non à un modèle particulier, ne justifie pas l'implication, que, dans un tel cas, après tout, les émissions de CO2 doivent être spécifiées.

ARRÊT BGH I ZR 119/13 à partir de 24. Juillet 2014 – Le nouveau SLK

UWG § 4 No.. 11, § 5a Abs. 2 et 4; § EnVKV de voiture 2 No.. 6, 15 et 16, § 5 Abs. 1 et la section I de l'annexe 4; La directive 1999/94 / CE art. 2 No.. 6, 11 et 12, Art. 6 Abs. 1 et à l'annexe IV
Continue reading Le nouveau SLK – Aucune obligation d'indiquer les émissions de CO2 ou la consommation d'un point de vue de la concurrence

Plus d'affaires sujets de droit:

hypothèse de l'urgence d'§ 12 Abs. 2 UWG n'est pas réfutée, si le demandeur n'est pas prise à l'encontre des violations similaires de tiers

1. L'hypothèse de l'urgence de § 12 Abs. 2 UWG n'est pas réfutée, si le demandeur n'est pas prise à l'encontre des violations similaires de tiers.
2. La déclaration, est une substance “le seul inhibiteur DPP-4 sans CYP-450 métabolisme”, est le manque de preuves scientifiques trompeuses, lorsque le métabolisme de “zéro” résultats ni de l'information technique, même à partir d'études scientifiques. Un examen au niveau du trafic compréhension réinterprétation de la demande dans la déclaration de l'absence d'un “significative” ou “cliniquement pertinente” Le métabolisme se produit dans le visage de la formulation claire de la spécification n'est pas considéré comme.
Continue reading hypothèse de l'urgence d'§ 12 Abs. 2 UWG n'est pas réfutée, si le demandeur n'est pas prise à l'encontre des violations similaires de tiers

Plus d'affaires sujets de droit:

Les données Droit applicable / Privacy Law (à droite de l'autodétermination informationnelle, Social Media Recht, BDSG)

la loi de confidentialité

En raison de la grande, facilité d'accès aux données, leur prévisibilité et le traitement des bases de données ou d'autres systèmes informatisés est une politique des facettes centrales de réalités juridiques actuelles et futures représentent.

La protection des données n'est pas uniquement dans orginären Confidentialité Juridique, mais aussi dans de nombreux autres domaines du droit, tels que le droit de la propriété intellectuelle et droit d'auteur (Down-/Uploads non autorisées des œuvres protégées, droit de base de données), Demande.

En plus de ses nombreuses dispositions dans d'autres lois générales de la loi sur la protection des données spécifiques au domaine de protection des données. Ce sont les règles générales de la législation de protection respectifs de données nationales et de la Loi fédérale sur la protection des données (BDSG) il ya ( § 1 Abs. 3 et 4 BDSG). Continue reading Les données Droit applicable / Privacy Law (à droite de l'autodétermination informationnelle, Social Media Recht, BDSG)

Plus d'affaires sujets de droit:

eBay a le commerce de certains, l'extrême-droite scène marques de vêtements associés bloqués, Propriétaires demandé une injonction contre le vain

Communiqué de presse LG Nuremberg: La procédure sommaire: eBay peut exclure les vêtements d'extrême droite

La plate-forme Internet, eBay a le commerce de certains, l'extrême-droite scène marques de vêtements associés bloqués. La Société, qui comprend les marques, revanche, a demandé une injonction et donc échoué dans la première instance devant le Landgericht Nürnberg-Fürth.

Les marques de la requérante avait été décrit par certains médias comme une reconnaissance de l'habillement extrême droite. La plate-forme eBay Internet est entré alors dans ces marques de produits actuels et futurs des ventes aux enchères à partir de. En revanche, le propriétaire de la marque défend. Elle nie, qui est connecté à l'extrême-droite scène et fait valoir, que bien qu'ils se expulser les seuls produits à des distributeurs, La vente des intermédiaires dans les succès de détail, mais 25 % sur eBay. Réside dans la discrimination de fermeture par eBay en tant que société dominante et un boycott illégal. Le propriétaire de la marque a donc demandé, eBay d'interdire dans la voie d'une injonction, exclure leur désignés par les marques en conflit de la vente de produits sur le marché eBay Internet.
Le Landgericht Nürnberg-Fürth cette demande par jugement du 17.5.2013 rejeté.

Continue reading eBay a le commerce de certains, l'extrême-droite scène marques de vêtements associés bloqués, Propriétaires demandé une injonction contre le vain

Plus d'affaires sujets de droit:

la loi sur les marchés (avec VOF,VOL,VOB,appel d'offres public,appel d'offres restreint,attribution directe)

Les marchés englobent les contrats de services (VOL), pour la construction (VOB), pour les professions (VOF), Le droit communautaire des marchés publics, Une partie de l'ARC (Droit antitrust) et les honoraires des architectes et des ingénieurs (HOAI).

Le droit des marchés publics vise à donner aux concurrents l'occasion, contre une erreur de droit en accordant publique Passez des commandes.

Le ministère fédéral de l'Économie fournit les normes pertinentes pour téléchargement sur les sujets suivants:

  • Loi relative aux restrictions de concurrence (GWB, Droit antitrust):
    Dans la quatrième partie de la Loi sur la concurrence (GWB – Agir contre Wettbewerbsbeschrnkungen) les principes généraux de passation des marchés publics et réglementés de la procédure de revoir la procédure normalisée des chambres d'approvisionnement et les tribunaux de grande instance.
  • réglementation sur les marchés (PSV)
    Le Règlement sur les marchés publics (réglementation sur les marchés) dans l'avis révisé de 11. Février 2003 oblige le pouvoir adjudicateur d'un certain montant de la commande sur l'application de Verdingungsordnungen. Vous pouvez consulter le règlement en vigueur ici téléchargés à partir du site Internet du ministère fédéral de l'Économie.
  • VOF 2002
    Avec effet à partir de 01.11.97 sont les spécifications de services indépendants – VOF (publié dans la Feuille fédérale n °. 164 et vom 3.9.1997) est venu de nouvelles règles pour l'attribution des services en puissance européenne. Ils sont de toutes les autorités contractantes pour atteindre les seuils de l'UE (VOF: z.Zt. environ € 200.000,-) Remarque, avec la particularité, que certaines entités (plus) sont exclus, à savoir la sous-traitance du secteur (z.B. municipal Eigenbetriebe l'eau, Énergie- et de transport).
  • Verdingungsordnungen (VOL / VOF / APB) Le Verdingungsordnungen VOL / A, VOF et le VOB / A contiennent des dispositions détaillées de l'acquisition de biens, Services- et des œuvres. Le VOB disponible auprès du ministère fédéral des Transports, Construction et du Logement (BMVBW) déposé.
  • Vocabulaire commun pour les marchés (CPV)
    Depuis l' 1. Janvier 1999 est une version mise à jour du vocabulaire commun des marchés publics (CPV – Vocabulaire commun des marchés publics) pour décrire l'objet de contrats conformément à la recommandation de la Commission européenne en vigueur. La version actuelle de la CPV est la suivante atteint: http://simap.eu.int

Le Office fédéral des cartels fournit par ailleurs une (librement) Les décisions de procédures de passation.

En vertu de la législation des marchés toutes les règles et règlements est de comprendre, dem État, exiger de ses organismes et institutions ont une procédure définie pour l'achat de biens et services. le droit des marchés publics est le cadre formel de l'appel d'offres de, à laquelle le pouvoir adjudicateur pour les sociétés soumissionnaires sont tenus de la même façon. Si une partie à l'appel d'offres contre les formalités légales, cela peut avoir des conséquences graves pour lui. Violations par les pouvoirs publics peuvent conduire à l'annulation de l'appel d'offres, ou plus récemment même justifier des dommages et intérêts des soumissionnaires. Violations de la part des entreprises soumissionnaires dans de nombreux cas conduisent à, L'offre peut ne pas tenir compte de la donnée.

Avocats Horak accompagnent les pouvoirs adjudicateurs et les entreprises qui soumissionnent aux appels d'offres. En plus de la mise en œuvre complète des procédures d'adjudication, contractent également sur demande seulement partiellement dans le choix de la procédure correcte, la préparation des documents d'appel d'offres, soutient la formulation du texte de l'avis, ainsi que l'évaluation des soumissions. Les entreprises qui soumissionnent pour des appels d'offres doivent être faites formellement correcte, surveiller le processus d'appel d'offres, garantis suppléments accordés et les recours possibles testés. En outre, le soumissionnaire sera représenté dans les procédures de recours.

Quels principes doivent être observés ?

De la Loi sur la concurrence (insbesondere § § 97, 101 GWB) peut extraire les principes suivants:

  • Transparence (Publication de l'appel d'offres, La liaison à la publication, Documentation de la procédure dans le dossier de l'affaire)
  • Concurrence (libre accès à la procédure, Offrir un compte adéquate de tous les soumissionnaires, Impliquant plusieurs soumissionnaires, Bans un comportement anticoncurrentiel du pouvoir adjudicateur et les soumissionnaires, Offre pour la production d'une concurrence loyale)
  • Égalité (Obligation d'égalité de traitement de tous les soumissionnaires, L'interdiction des pratiques discriminatoires, Principe de neutralité)

Quelles formes de contrat exister et quand doit être comme annoncé ?

Il existe trois types de prix:

  • ·appel d'offres public
    Fondamentalement, la priorité d'appel d'offres sur d'autres types d'appel d'offres est de donner. D'une valeur de l'ordre de 25.000 € est fondamentalement hors pour le public.
  • appel d'offres restreint
    Lorsque appel d'offres restreint, le groupe de candidats potentiels est limité par le client d'un peu. La valeur du contrat doit 25.000 Pas dépasser €.
  • attribution directe
    Avec l'accord mutuel du pouvoir adjudicateur peut attribuer le marché à un entrepreneur de leur choix pour certains services. L'attribution directe est à une valeur de l'ordre de 2.500 € possible.

& Nbsp;

Quel devrait être inclus dans l'offre publique municipale ?

Tant que la valeur de la commande de plus de EUR 25 et de minimis (en vertu du droit de l'UE, voir seuils respectifs de la réglementation des marchés – PSV) la réglementation des marchés allemands concernés et il ya un prix national avec les priorités suivantes:

  • Remplir les documents d'appel d'offres
  • Fixer des délais, Proposer, Award- et les périodes de verrouillage
  • Publication de l'offre
  • Ouverture des offres par le client et négociateur
  • L'évaluation des offres, ggf.Ausschluß d'offres, ou annulation partielle ou totale de l'offre
  • Zuschlagsersteilung

Si la valeur des achats de minimis (en vertu du droit de l'UE) doivent tenir compte des exigences suivantes et autrement grds. marchés publics européens règles pertinentes, ainsi que d'un marché public européen doit être:

  • Examen, si VOL s'applique
  • Choix de la procédure d'appel d'offres,
    • procédure essentiellement ouverte conformément au § 3 No.. 1 Abs. 1 VOB / A bzw. VOL / A
    • Exemptions: procédure sans restrictions au titre du § 3 No.. 1 Abs. 2 VOB / A bzw. VOL / A; ou. § 101 Abs. 2 GWB; §3a Nr. 1et VOB / A bzw. §3a Nr. 1(1) VOL / A
  • Exemptions
    • pas: procédure ouverte
    • après §3a No.. 1 Abs. 4 ou n °. 2 VOB / A bzw. VOL / A: Négociée avec / sans avis d'appel public
    • que le § 3 Nr.. 1 Abs. 4 et aucun. 3 VOB / A bzw. VOL / A: Procédure sans restriction à la concurrence pflichtigem de participation

Ce qui diffère dans le secteur municipal, la répartition limitée des marchés publics ?

La répartition limitée peut en principe pour un contrat d'une valeur de 25.000 € réalisés. «Exceptionnelle», une allocation limitée en présence d'exceptions aussi dans les marchés publics, en dépit du seuil de franchissement 25.000 € réalisés. La méthode de base n'est pas très différent; seul le fournisseur d'accès potentiel limitant caractérise la répartition limitée.

& Nbsp;

Quelle est la procédure d'accord municipal considéré ?

Le contrat négocié peut grds. seulement avec une valeur contractuelle jusqu'à 2500 € effectuer. Néanmoins, ce type d'approvisionnement en pratique dans de nombreux cas, la forme la plus courante de prix montre.

En termes généraux, le contrat négocié avec une valeur du contrat jusqu'à la traverse de 500 €, les étapes suivantes:

  • · détermination du prix informel au moins trois fournisseurs
  • · Attribution de subventions
  • · Adopter un support
  • · Informations de localisation requise

D'une valeur de l'ordre de 500 € jusqu'à 2.500 €, les étapes suivantes sont typiques:

  • Les documents contractuels (Les caractéristiques et les conditions contractuelles) Créer
  • Analyse du marché et, en fonction de la sélection des candidats
  • Appel d'offres
  • L'évaluation des offres
  • Award

Quelle est l'importance des règles contractuelles pour ?

Le Verdingungsordnungen sont conformes à la réglementation des marchés en termes de A-pièces pour les pouvoirs adjudicateurs des seuils locaux obligatoires. Ce n'est que par un changement de la forme juridique des organisations dans le droit privé élimine l'obligation contraignante. Cette exonération est susceptible d'être une des raisons de ces changements de forme juridique, Bien que l'une partie seulement des règlements administratifs internes sont (aussi grds. ne pas agir une à l'extérieur juridique) et les B-pièces sont interprétées comme Conditions.

& Nbsp;

Que pouvons-nous faire pour vous ?

Vérifions aussi tendre sujet et nous accompagnons votre offre de planification et d'appel d'offres, Prix ​​de la mise en œuvre d'exécution et la résiliation.

Comme soumissionnaires nous affirmons vos demandes d'une procédure régulière à travers et prévenir en cas d'illégalité le prix aux concurrents.

Bien sûr, nous avons également représentés dans la procédure administrative ou judiciaire avant Vergabekammern.

& Nbsp;

Ce que nous devons, pour traiter votre problème juridique d'attribution ?

En général, nous avons besoin de savoir exactement, où le pouvoir doit être utilisé avec laquelle la valeur totale accordée à quelles conditions ou qui ont déjà été annoncés. De plus amples détails doivent alors être précisées dans chaque cas individuel.

Plus d'affaires sujets de droit: